afp-abc

Niger : l’audit du fichier électoral – La voix de l’amérique

Cette histoire d’audit est un leurre : le fichier électoral est tout simplement inexistant, nous n’avons pas d’info sur les modalités de l’audit et il ne pourra en aucun cas être correctement réalisé d’ici le 18 décembre

C8FE95E0-E00E-44E2-8FDA-28416E27F131_w640_r1_s

Mahamadou Issoufou à Malte, le 12 novembre 2015. (AP Photo/Antonio Calanni)

Niger : l’audit du fichier électoral se terminera “au plus tard le 18 décembre”

Le pouvoir et l’opposition nigériens sont tombés d’accord pour un audit du fichier électoral en vue de la présidentielle de février 2016, a annoncé samedi le Premier ministre Brigi Rafini, cédant ainsi à une exigence de l’opposition qui menace de boycotter le scrutin.

“Nous sommes tombés d’accord pour que cet audit soit terminé au plus tard vendredi 18 décembre (…) afin qu’il puisse avoir la confiance de toute la classe politique sans exception”, a indiqué à la télévision d’Etat M. Rafini, à l’issue d’une réunion qui s’est achevée tard vendredi entre les partis de la majorité et de l’opposition.

“Des partis (notamment d’opposition) ont à juste titre souhaité son audit afin que le fichier (électoral) soit le plus consensuel possible”, a-t-il expliqué.

Lors d’une manifestation géante début novembre, le chef de file de l’opposition, Seïni Oumarou, avait critiqué le fichier électoral “plein d’erreurs et d’anomalies”.

Mi-novembre, Sabiou Gaya, un des responsables chargés de l’élaboration du fichier électoral, a reconnu que le fichier comporte “beaucoup de ratés”, notamment avec des “bureaux de vote manquants”, des “mineurs et non Nigériens inscrits” sur les listes.

Lire l’article dans sa totalité : http://www.voaafrique.com/content/niger-audit-fichier-electoral-terminera-au-plus-tard-18-decembre/3100192.html